Comment être bienveillant envers soi-même ?

Pas facile de tous les jours être à la hauteur de ses attentes, difficile de faire face à la  pression constante présente dans notre société afin d’être le meilleur comme ci, comme ça. Mais surtout il est (très) loin d’être facile de faire preuve de bienveillance à notre égard.Pourquoi? Tout simplement parce ce que nos traquats quotidiens, des pensées négatives nous empêchent de voir ce qui sommeille en chacun de nous. Je vous livre alors quelques astuces pour vous ressaisir dès que vous sentez que vous allé sortir le fouet pour vous auto flageller haha 🙂

1.Apprenez à mieux vous comprendre

Bien évidemment je ne vous demande pas de vous regarder le nombril mais d’apprendre à mieux vous connaître, et donc faire preuve de compassion envers vous même. NON NON on ne se plaint pas mais on fait un bilan objectif

  • Lorsque des pensées négatives, ou sentiments nuisibles (colère, jalousie…) vous percutent de pleins fouet, stoppez TOUT.
  • Ne pas céder aux ressentiments, se calmer et accepter de ne pas être toujours en forme, avec la big banane. Car l’acceptation c’est un premier pas vers vous plein de bienveillance.
  • Noter sur une feuille ce qui vous gêne. Quand vous relirez vos notes, je suis quasiment sûre que vous trouverez une solution face à vos problèmes 🙂
  • Quand ces sentiments ou pensées se représenteront à vous, vous vous rappellerez ce que vous aviez fait auparavant pour régler un problème similaire.

Version 2

2.  Apprenez à poser vos limites

Dans la continuité d’apprendre mieux à vous comprendre, et en prélude à la prochaine partie, il est important de dire STOP quand vous sentez que vos propres limites sont atteintes. Car à force de prendre sur soi, on fini par s’éloigner de qui nous sommes vraiment et donc d’être bienveillant envers nous. RESPECTEZ-VOUS, AIMEZ-VOUS! Comment? 

  • Soyez vous-même, ne jouez pas un rôle pour plaire sans cesse aux autres.
  • Apprenez à dire NON. Vous verrez ça soulage !
  • Exprimez clairement vos envies
  • Posez-vous les bonnes questions avant de prendre une décision: « Est-ce que j’en ai envie? » ou « Est-ce que je ne me force pas? » Bien évidemment payer ses factures, ou respectez les instructions de votre boss ne rentre pas dans cette conduite à suivre. Pas le choix là! haha

Bienveillance-03.jpg

3. Apprenez à mieux vous regarder

C’est vrai il y a des matins on se lève et on se marre lorsqu’on voit sa tête dans le miroir toute endormie et ça fait bien rire notre Jules/Juliette aussi. Mais parfois, l’auto dérision sur notre physique se transforme en vrai son de cloche ou il nous semble entendre: « Shame on you » en boucle, et c’est là le problème… On se scrute à la recherche de la moindre imperfection: un petit bouton, une vergeture, ou encore un peu de cellulite. Est-ce normal ? OUI et NON !

  • OUI c’est normal car instinctivement on veut toujours le meilleur pour nous même. On vise notre idéal, notre modèle à travers la vision que l’on a de nous même (que ça soit une superbe mannequin ou notre cousin hyper sportif), ça nous permet de nous motiver quotidiennement, et de ne pas finir coller à notre canapé. Mais ça c’est sain et raisonnable.
  • Après NON ce n’est pas normal de se comparer sans cesse aux autres ou même à des choses qui ne sont que tissus de mensonges. Par exemple vous voyez des transformations de OUF express sur Instagram. Puis vous vous demandez :« Pourquoi pas moi ? » « Et pourquoi je ressemble toujours à un cachalot alors que je fais du sport tous les jours ». STOP ! Félicitez vous plutôt pour vos efforts, vous êtes motivé, et ce n’est pas une photo photoshopéeà mort qui vous ferra douter du contraire. Dîtes- vous que personne n’est parfait même si on essai de vous vendre H24 des pets de licorne!
  • Et si vous faisiez une liste de TOUT ce que vous aimez chez vous plutôt ?! Et si vous voulez être plus objectif mettez vos défauts dans une colonne et amusez vous à les comparer à vos qualités. Ça vous aidera à relativiser, est-ce que vos défauts valent vraiment le coup de s’attarder éternellement dessus 😉
4. Apprenez à vous recentrer sur vous même

Comme je l’ai annoncé auparavant dans les autres parties: ce qui est essentiel, c’est ce qui émane de vous. Et si ce qui émane de vous n’est que appréhensions, tensions mentales et physiques, il n’emanera rien de bon.  Ce dont vous rêvez, ce que vous aimez va d’autant plus s’éloigner, creusant un grand faussé digne du trou des  » 300″ sauf que c’est VOUS qui sautez dedans en criant  » THIS IS SPARTA!! » Alors au lieu de sauter à corps perdu dans la tourmente, RELAXEZ-VOUS! Voici quelques exercices pour vous apaiser

  • Posez-vous, fermez les yeux, inspirez- expirez et (essayez) de vous concentrer sur votre respiration. Au début c’est facile de rentrer en méditation mais faîtes cet exercice 5 min par jour pour commencer, suite à cela vous serrez plus focus sur l’instant présent.
  • Visualisez un endroit qui vous plait, ou imaginez-vous avec une personne qui compte à vos yeux. Fermez-les yeux (encore une fois) et focalisez-vous sur les sensations que vous éprouverez dans ces moments là. Vous verrez après tout vous semblera plus rose ❤

Pour conclure:  Il est vrai qu’il est important de se challenger pour s’améliorer, évoluer et grandir. On est fier d’être devenu hyper sportif après un passé de petit rondouillard timide par exemple ou encore de devenir responsable alors qu’avant on était aussi étourdi que Mrs Bean. Mais si vous êtes à la quête perpétuelle de ce que vous allez devenir, sans apprécier qui vous êtes MAINTENANT, vous serrez sans cesse frustré. Rappellez-vous du chemin que vous avez parcouru, félicitez-vous de vos victoires et tirez des conclusions de vos déceptions. Il faut apprendre à s’aimer comme nous sommes avec nos qualités mais surtout nos défauts.

Car s’accepter dans sa globalité dans notre unicité c’est là le vrai acte de bienveillance.

HelloHilou- Bloggeuse Happy Vibes

Suivez mes aventures sur Instagram, Facebook, et Youtube !